Vous êtes ici

Back to top

Cameroun : Continuer de gagner

Mercredi, 19 septembre 2018

APRNEWS- Camerounais, Camerounaise bientôt ce sera le moment de décider du devenir de notre pays, bientôt sonnera l'heure du rendez-vous avec l'histoire et je sais pouvoir compter sur ta maturité et ton discernement.

Le pays doit se doter d'un chef pour le guider sur les eaux tumultueuses du courant politique national et international.  Il a besoin d'un maître à bord, d'un capitaine pour le diriger, un vrai capitaine capable de voguer sur un océan démonté, de mener sa barque jusqu'à bon port sous la tempête et le mauvais temps. Il a besoin d'un maître et non d'un matelot qui ne sait même pas s'orienter.

Le capitaine qu'il faut au Cameroun est Paul Biya, celui-là même qui a passé avec succès l'épreuve du feu, sorti le pays de l'ornière et du péril djihadiste. Il a réussi à réintégrer Bakassi dans le giron territorial, il a réussi à préserver le territoire des velléités de l'Ambazonie tout en gardant intacte l'unité nationale avec la communauté anglophone. 

À l'heure de ce choix crucial, ne te trompe pas seul Biya Paul est à même de répondre présent face aux enjeux du contexte. Toute autre alternative n'est qu’illusoire et saut funeste dans l'inconnu. Et là, l’erreur n’est pas permise. Il faut continuer encore. On ne change pas une équipe qui gagne, dit-on. Si des gens ne voient ce qu’ils ont gagné avec Paul Biya, qu’ils aient l’honnêteté de nous montrer ce qu’ils ont perdu.

Continuer avec le RDPC, c’est avancer avec des dirigeants éclairés ; l’opposition doit continuer d’apprendre.