Vous êtes ici

Back to top

Cameroun : Biya, tout simplement populaire

Lundi, 24 septembre 2018

APRNEWS- Il serait irréaliste de voir le candidat du RDPC perdre les élections présidentielles en 2018. 

Pourquoi tant d’optimisme ? Il ne s’agit même pas d’optimisme de de réalité, même si en matière d’élections les probabilités et sondages ne sont pas des indicateurs fiables. 

Notre raisonnement tient du fait que Paul Biya, n’est pas seul. Il est issu d’un parti politique, et pas n’importe lequel. Des 180 députés, 148 portent les couleurs du RDPC, plus de 80%. C’est une habitude de voir Paul Biya franchir les 70% voir les 80% de voix.

Ce choix, c’est celui des femmes et hommes du Cameroun, il s’agit à chaque fois de confier les rênes du Cameroun au meilleur des candidats. Et cela librement, en pleine démocratie.

1984, 1988, 1992, 1997, 2004, 2011, ont toutes été des années de victoire. En 1992, période de changement de régimes dans la plupart des pays africains, à cause de fièvre démocratique, Paul Biya a su se maintenir démocratiquement. Sa victoire cette année face à des camerounais de grandes valeurs dont l’opposant historique John FruNdi, marque un grand tournant. Cette année-là seulement 40% des camerounais lui ont fait confiance. 

C’était la mode sur le continent. Il fallait changer coute que coute de dirigeants, pour marquer la démocratie. En réalité, le candidat du RDPC était dans le collimateur de l’occident. Pour les impérialistes, Paul était gênant, trop patriote. 

Les camerounais ont fini par découvrir cela, et depuis, la confiance est renouvelée à paul et au RDPC. Parce que la majorité se retrouve en eux. Cette année encore, le peuple camerounais montrera que paul est populaire, il aime son pays, il est patriote, il se bat pour son pays. 

Biya, c’est la majorité encore en 2018