Back to top

SÉNÉGAL

Gambie : Le président Adama Barrow ouvre la porte du Droit

Le 52e anniversaire de l'indépendance de la Gambie s'est fait en grande pompe avec en prime une prestation de serment renouvelée du président Barrow rentré dans son pays le 26 janvier. C'est devant le président de la Cour suprême, le juge Hassan Bubacar Jallow qu'Adama Barrow a réédité le serment auparavant prêté à l'ambassade de Gambie à Dakar où il avait été accueilli à la demande de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) par crainte pour sa sécurité.

Israël rompt définitivement ses liens diplomatiques avec le Sénégal

Le Premier ministre d’Israël, Benyamin Netanyahu, a décidé de rompre définitivement les relations diplomatiques entre son pays et le Sénégal. La décision a été prise la semaine dernière, selon le journal Times of Israël. Elle est la conséquence du vote par Dakar de la Résolution 2334 dénonçant les implantations juives à Jérusalem-Est. 

Tel-Aviv passe ainsi à la vitesse supérieure. 

Sénégal: La seule machine de radiothérapie du pays est en panne

Au Sénégal, la seule machine de radiothérapie du pays est à l'arrêt, depuis plus d'un mois, suite à différents problèmes techniques. Cette machine, bien que vétuste, était pourtant indispensable aux malades de cancers, en attente de traitement. Les autorités ont annoncé qu'elles prendraient en charge le transfert des patients vers le Maroc ainsi que leurs soins sur place.

DSK devient consultant pour l'Etat du Sénégal

Macky "réhabilite" Dominique Strauss-Kahn (DSK). Selon le journal Walfadjiri, l’ancien Directeur du Fmi, Domique Strauss-Khan a été coopté comme consultant par l'Etat du Sénégal pour l'aider à chercher des fonds dans le monde.

Ejecté pour une affaire de mœurs, il s’est reconverti dans les affaires comme consultant en Afrique . Il s’est installé en Tunisie après un passage au Maroc. 

CAN 2017- Aliou Cissé : ‘’Je présente mes excuses au peuple Sénégalais’’

Le sélectionneur national Aliou Cissé a déclaré, après la défaite des Lions, que « d’abord nous demandons pardon au peuple sénégalais. Nous voulions gagner cette coupe mais le destin en a décidé autrement. Nous avons tout donné mais la chance n'a pas été de notre côté. Nous avons aussi manqué de collectif. Les jeunes ont raté beaucoup d’occasions à cause d’un manque de jeu collectif. Que cela nous serve de leçon pour les prochaines sorties. Sinon nous demandons pardon encore une fois ».

Pages

S'abonner à RSS - SÉNÉGAL