Vous êtes ici

Back to top

Palestine

Palestine : Gaza sous les feux de l’aviation israélienne

APRNEWS- L’armée israélienne a annoncé ce lundi, le bombardement par les airs, de la bande de gaza, en réponse à deux tirs  de roquettes en provenance de la bande de Gaza.

L’une des roquettes a fini sa course sur une habitation sans faire de victime, et la deuxième, qui n’a pu atteindre Israël, est retombée dans l'enclave palestinienne d’où elle avait été tirée.

Français

Istanbul : Les pays musulmans en rang serré contre Trump et Israël

APRNEWS - Réunis à Istanbul le mercredi 13 décembre, les dirigeants de 57 pays musulmans ont appelé le monde à reconnaître "l'Etat de Palestine et Jérusalem-Est comme capitale occupée".

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a déclaré « nulle et non avenue » la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par le président américain Donald Trump.

Français

Israël-Palestine : Un palestinien tué à Gaza.

APRNEWS- Un  palestinien a été tué ce vendredi dans la bande de Gaza alors qu'il participait à des manifestations contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël, et d’y transférer à terme l’ambassade des Etats-Unis.

La victime, Mahmoud al-Masri, un palestinien de 30 ans a été mortellement atteinte à l'est de Khan Younès par des tirs de soldats israéliens alors qu'il protestait près de la barrière de sécurité fermant les frontières d'Israël avec la bande de Gaza, a annocé le ministère gazaoui de la Santé.

Français

Israël : Des centaines de policiers en renfort

APRNEWS- L’Etat israélien a déployé des centaines de policiers supplémentaires à Jérusalem vendredi, jour de grande prière sur l'esplanade des Mosquées, pour prévenir tout débordement, après les appels palestiniens à protester contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump, de Jérusalem comme capitale d'Israël, a indiqué la police.

Français

Etats-Unis : Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

Donald Trump a reconnu mercredi Jérusalem comme capitale d'Israël, marquant une rupture spectaculaire avec ses prédécesseurs et ignorant les vives mises en garde des dirigeants de la région, et au-delà, qui redoutent une flambée de violence au Proche-Orient.

Avec cette décision historique qui marquera son mandat, le 45e président des Etats-Unis tient l'une de ses promesses emblématiques de campagne. Mais il s'isole encore un peu plus sur la scène internationale et prend le risque d'anéantir les timides espoirs de reprise des discussions de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Français
S'abonner à RSS - Palestine