Back to top

Gouvernement Ivoirien

La Côte d’Ivoire « reste sur sa position » de ne pas transférer madame Gbagbo à la CPI

Le gouvernement ivoirien a dit prendre « acte » de la décision de la justice ivoirienne, qui a acquitté Simone Gbagbo de crimes contre l’humanité et maintenu « sa position » de ne pas transférer l’ex-dame à la Cour pénale internationale (CPI), a indiqué jeudi son porte-parole, Bruno Koné.

« Nous prenons acte du jugement », a déclaré M. Koné, qui s’est dit « satisfait de l’aboutissement du procès ».

Interdiction en Côte d’Ivoire de vendre des cartes SIM à des mineurs de moins de 16 ans

La vente ambulante des cartes SIM (puces) est, désormais, interdite en Côte d’Ivoire ainsi que l’abonnement aux services de télécommunications/TIC aux mineurs de moins de 16 ans, a annoncé, le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement, à l’issue d’un conseil des ministres présidé, mercredi, par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Côte d'Ivoire - Mutinerie : Ce qu'il faut retenir en trois questions

En attendant que la réforme profonde de l'armée ivoirienne mise en route en 2016 aboutisse, les mutineries se répètent en Côte d'Ivoire. Ce mercredi 8 février, ce sont des militaires des forces spéciales, impliquées dans la proche sécurité de la présidence de la République, qui ont tiré de nombreux coups de feu en l'air pour « réclamer des primes » comme ils l'ont fait la veille. Un mois après la révolte des ex-rebelles, militaires et gendarmes.

Côte d’Ivoire : Les discussions entre le gouvernement et les soldats sont différées

Le ministre ivoirien de la défense, Alain Donwahi devait entamer samedi 7 janvier à Bouaké (centre de la Côte d’Ivoire) des négociations avec des soldats de l’armée qui se sont mutinés la veille. Mais la rencontre a été différée, pendant que dans d’autres grandes villes du pays, le mouvement se généralise.

Pages

S'abonner à RSS - Gouvernement Ivoirien