Back to top

Gabon

Gabon : Plus de la moitié du budget de l’État détourné en 7 ans

Libreville- Plus de la moitié du budget national du Gabon aurait été détourné entre 2006 et 2012 selon la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI). Inaudible depuis sa création en 2003, la commission dirigée par le magistrat Dieudonné Odounga Awassi a publié un communiqué dans lequel elle reconnait l’existence de détournements massifs.

Gabon : Dialogue national sans Jean Ping

Au Gabon, le dialogue politique voulu par le pouvoir doit s’ouvrir mardi 28 mars. Celui-ci se tiendra sans Jean Ping, le principal opposant du pays, qui se considère toujours comme le président élu. La crise politique née de la réélection contestée d’Ali Bongo n’est donc pas terminée, comme a pu le constater le premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, lors de son séjour à Paris, où les partisans de Jean Ping ont manifesté sur les lieux de chacun de ses déplacements. Entretien.

Gabon: Lancement du Haut conseil pour relancer les investissements

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a réuni dans son palais tous les investisseurs présents dans le pays à l'occasion du lancement du Haut conseil pour les investissements. Un cadre de concertation entre l'Etat et les investisseurs pour relancer l'économie nationale et favoriser la création d'emplois. Frappé par la crise économique, le Gabon, dont la croissance économique a été de 2,2% en 2016, est à la recherche de nouveaux investissements, d'où la création de ce Haut conseil.

Venus d’ailleurs, ils ont fait fortune en Afrique

Faire fortune sur le continent n’est pas l’apanage d’une classe exclusive d’opérateurs locaux. Logistique, brasserie, matières premières, agro-industrie… Autant de secteurs ultra-profitables qui ont permis à quelques milliardaires étrangers de bâtir de véritables empires africains. Parfois de manière trouble. Itinéraire de quatre d’entre eux.

Gabon : L'essence manque dans les stations-services

Les voitures à essence manquent de carburant. La Société gabonaise de raffinage des produits pétrolier fait face à une panne technique. Pour quelques conducteurs, cette situation serait consécutive à la grève des professionnels du pétrole mécontents de la récente intervention militaire sur un site de production du pétrolière où des membres de l'Onep. Sur le site concerné, les employés observaient le service minimum conforme à la grève en cours dans la compagnie Morel et Prom.

Pages

S'abonner à RSS - Gabon