Back to top

ex-Premier ministre

Le président bissau-guinéen opposé à l'organisation d'élections anticipées

José Mario Vaz a affirmé, lors d'une session extraordinaire de l'Assemblée nationale marquée par la réintégration des 15 députés frondeurs du parti au pouvoir, qu’il voulait laisser les institutions fonctionner normalement.

José Mario Vaz a exclu mardi l'organisation d'élections anticipées pour sortir de la crise politique.

S'abonner à RSS - ex-Premier ministre