Back to top

Charles Taylor

Liberia: les candidats se bousculent pour succéder à Ellen Johnson Sirleaf

Les électeurs libériens doivent choisir ce mardi 10 octobre qui des vingt candidats à l'élection présidentielle succédera à Ellen Johnson Sirleaf. Deux tours seront sans doute nécessaires pour élire le nouveau chef de l’Etat. C’est un rendez-vous historique qui verra pour la première fois depuis le début de la guerre civile le pouvoir se transmettre démocratiquement à Monrovia d’un président élu à un autre.

L’ex-femme de Charles Taylor arrêtée et accusée par la police britannique

La police britannique a accusé l’ex-femme de l’ancien président du Libéria d’avoir commis des actes de torture. La police métropolitaine de Londres affirme que Agnès Reeves Taylor a été accusée vendredi pour avoir participé à des actes de torture entre décembre 1989 et janvier 1991 lors de la guerre civile du Libéria. Agnès Reeves Taylor est l’ex-femme de l’ancien seigneur de guerre Charles Taylor, président du Liberia entre 1997 et 2003.

Dix-neuf ans de prison pour avoir livré des armes au régime de Charles Taylor

Il avait livré illégalement des armes au régime de Charles Taylor entre 2000 et 2003, en violation de l’embargo décrété par les Nations unies. Le Néerlandais Guus Kouwenhoven, 74 ans, a été condamné, vendredi 21 avril, à dix-neuf ans de prison pour « trafic d’armes » et « complicité de crimes de guerre » en Guinée et au Liberia. Ce marchand de bois précieux est considéré comme un proche de l’ancien chef de guerre et ex-président libérien.

Burkina- Assassinat de Sankara : 16 personnes dont Diendéré et Compaoré inculpées, Charles Taylor entendu

Selon Me Bénéwendé Sankara rapporté par Jeune-Afrique, s'exprimant ce mercredi 12 octobre durant une conférence de presse sur le dossier judiciaire relatif à l'assassinat de Thomas Sankara, seize personnes ont été inculpées dans le dossier. Le juge d'instruction a notamment inculpé Gilbert Diendéré, Gabriel Tamini [journaliste et conseiller spécial de Blaise Compaoré], Christophe Diébré [colonel, signataire de l'acte de décès de Thomas Sankara avec la mention « mort naturelle »].

Pourquoi faut-il quatre ans pour juger Laurent Gbagbo ?

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devraient parcourir encore longtemps et au quotidiennement le trajet de deux kilomètres qui sépare la prison de Scheveningen, dans une banlieue cossue de La Haye, aux Pays-Bas, de la salle d’audience de la Cour pénale internationale (CPI). Le procès de l’ancien président ivoirien et de son éphémère ministre de la jeunesse, accusés de crimes contre l’humanité commis à la suite de la présidentielle de novembre 2010 en Côte d’Ivoire, devrait en effet nécessiter plusieurs années.

S'abonner à RSS - Charles Taylor