Back to top

Cacao

Côte d'Ivoire- Mutinerie : Le gouvernement a choisi "la paix et la sécurité"

Abidjan - Le gouvernement ivoirien a donné "la priorité à la paix et à la sécurité" pour régler la crise des soldats mutinés qui a secoué le pays pendant quatre jours, a déclaré mercredi son porte-parole.

Le nouveau bilan des victimes de cette crise s'élève à 4 morts et 9 blessés, a par ailleurs annoncé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Bruno Kone.

Côte d’Ivoire : Le cacao en hausse en raison des troubles

(AOF) - La tonne de cacao a progressé de 1,89% à 1597 livres sterling à la Bourse de Londres après avoir gagné jusqu’à 4,4% au cours de la séance. La fève est soutenue depuis vendredi par les nouvelles inquiétantes en provenance de la Côte d’Ivoire, l’un des plus importants pays producteurs. L’agitation est le fait de mutins qui réclament le versement de primes promises par le gouvernement. Ce dernier a choisi la manière forte, ordonnant à l’armée de mettre fin à ce mouvement.

Côte d’Ivoire : « Ce qui a fait chuter les cours du cacao »

Un nuage de plus sur l’économie ivoirienne. Après un début d’année marqué par des mutineries de soldats et des grèves de fonctionnaires, les autorités ivoiriennes doivent gérer une chute violente des cours du cacao. Depuis juillet, les prix de cette fève qui représente 15 % du PIB ivoirien ont baissé de plus de 30 % sur les marchés internationaux.

Côte d'Ivoire- Ahmed Koffi Zarour : « Il nous faut créer une Opep du cacao »

Dans quelques jours, s’ouvre la campagne intermédiaire cacao 2017. Elle sera marquée par une baisse considérable du prix du kilogramme bord champ. Dans un contexte marqué par des perturbations constatées dans la commercialisation du cacao, les producteurs appellent à la recherche de solutions en vue d’améliorer leur situation.

Côte d'Ivoire: Le peuple demande sa part des fruits d’une croissance soutenue

Depuis janvier, le climat social s’est dégradé. Des militaires aux planteurs, la rue ivoirienne demande sa part des fruits d’une croissance pourtant soutenue.

La Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de cacao. Le 17 février, des producteurs manifestant contre les lacunes du système de commercialisation mis en place par le gouvernement étaient dispersés par la police.

La Côte d’Ivoire mise sur les TIC pour une amélioration de la productivité agricole

Le Salon de l'agriculture de Paris se poursuit jusqu'à dimanche dans la capitale française. Depuis plus de 20 ans, la Côte d'Ivoire est présente à ce grand rendez-vous international. Le secteur agricole est crucial à l'économie éburnéenne. Il représente 22% du produit intérieur brut, plus de la moitié des recettes d'exportation du pays et emploie les deux tiers de la population.

Le Nigeria veut ravir à la Côte d’Ivoire la place de premier producteur et exportateur mondial de cacao

Au Nigéria, le ministère de l’Agriculture vient d’annoncer que le gouvernement fédéral compte faire du pays le premier producteur et exportateur de cacao en Afrique, devant la Côte d’Ivoire, dans les années à venir. Selon le ministre de l’agriculture et du développement rural, Audu Ogbeh, l’ambition est réalisable, et ceci dans des délais relativement courts.

Pages

S'abonner à RSS - Cacao