Back to top

Ali Bongo Ondimba

Gabon : L'ex vice-premier ministre traite le Premier ministre de sorcier

Rien ne semble plus aller dans la tête de l’éphémère Vice-premier ministre d’Ali Bongo. En effet, le tristement célèbre Bruno Ben Moubamba semble avoir perdu le nord. Mais le troubadour providentiel d’Ali Bongo assure qu’il est devenu le gardien de la République gabonaise contre les amis du BOA restés au gouvernement qui veulent, selon lui, la guerre et la destruction du Gabon.

Gabon : Les jours du président à la tête de l’Etat sont comptés selon Jean Ping...

Rappel des faits. Le 27 août 2016, des élections très contestées reconduisent Ali Bongo à la présidence du Gabon. Sa victoire ultra-serrée se joue avec 5.600 voix d’avance sur Jean Ping, obtenues notamment grâce à un score de 95,47% dans la province du Haut Ogooué, connue pour être le fief de la famille Bongo. Malgré une série de fraudes et d'anomalies dénoncées par un rapport de la mission d’Observation Electorale de l’Union Européenne, (MOE-UE), le scrutin est validé par la cour constitutionnelle.

Gabon : Le gouvernement suspend tout recrutement dans la fonction publique pour 12 mois

Libreville (Africapostnews) – Confronté à une importante crise économique, le gouvernement gabonais a décidé de suspendre les recrutements de personnels au sein de la fonction publique pour une période de 12 mois.

Les différentes administrations ont été informées de la mesure par une note circulaire du Premier ministre, Emmanuel Issozet Ngondet portant le numéro 1343/PM.

Gabon : 3 militants d'opposition écroués, d'autres entendus par la police

Trois militants de l’opposition pro-Jean Ping ont été écroués au Gabon où plusieurs autres restent entendus par la police, selon des sources judiciaires.

“Trois personnes ont été incarcérées pour atteinte à l’ordre et la tranquillité publique”… L’annonce de Steeve Ndong Essame Ndong, procureur de la République intervient dans un contexte politico-social toujours très tendu dans le pays.

Gabon : Jean Ping et autres leaders politiques interdits de sortie du territoire

Au Gabon, le climat est de plus en plus tendu entre le pouvoir et l'opposition incarnée par Jean Ping. Dans un message public qui a été très mal apprécié par les autorités, Jean Ping - qui conteste toujours la réélection d'Ali Bongo - avait appelé à l'insurrection populaire jusqu'à la chute de l'actuel président. En réaction, le pouvoir semble se radicaliser aussi en annonçant une série de mesures conservatoires.

Gabon : Une ministre contrainte de démissionner une semaine après sa nomination

Au Gabon, moins d'une semaine après la formation du nouveau gouvernement, Irène Patricia Boussamba, promue ministre déléguée auprès du ministre d'Etat, ministre du Budget et des comptes publics a été obligé de quitter le gouvernement. Son nom apparait dans l'opération mains propres dénommée « Mamba ». L'alerte a été donnée dans les réseaux sociaux et le gouvernement n'a pas tergiversé.

Gabon- Remaniement ministériel : Des figures de l’opposition intègrent l’équipe

RFI- Les Gabonais l'attendaient depuis cinq jours. Le nouveau gouvernement a été dévoilé, lundi 21 août dans la soirée, à Libreville. L'équipe gouvernementale est ramenée à 38 ministres contre 40 pour l'ancienne équipe. Le grand chamboulement attendu ne s'est pas produit. Plusieurs cadres de l'équipe sortante ont conservé leur portefeuille sinon changé simplement de poste. L'ouverture n'a concerné qu'une partie de l'opposition.

Les Gabonais s'impatientent dans l'attente de l'annonce du nouveau gouvernement

RFI- Le président gabonais a annoncé le 16 août dernier dans un message à la nation la formation d'un nouveau gouvernement «dans les tout prochains jours». Depuis, tout le monde s'impatiente. Et comme Ali Bongo tarde à publier son équipe, chaque jour, les Gabonais forment un nouveau gouvernement qu'ils diffusent sur les réseaux sociaux.

Pages

S'abonner à RSS - Ali Bongo Ondimba