Alassane Ouattara

Côte d’Ivoire- Mutinerie : Ouattara se fâche avec son armée

Au lendemain des mutineries qui ont agité le pays, le président Alassane Ouattara poursuit le nettoyage dans les casernes et procède à de nouvelles nominations

Pour le moment, ces mesures ne semblent concerner que les officiers issus des Forces armées des forces nouvelles (FAFN, ex-rébellion), qui avaient intégré l’armée nationale après la crise postélectorale de 2011.

Côte d’Ivoire- Mutinerie : Rencontre avec l’un des leaders de Bouaké

A Bouaké, après les mutineries des dernières semaines, la tension a baissé. C'est de là qu'était parti le premier mouvement de colère des militaires qui réclamaient notamment des primes. Le gouvernement a promis d'accéder à leurs revendications et de payer 12 millions de francs CFA à 8 500 d'entre eux. Un premier versement a déjà été effectué. Désormais, les mutins ne s'expriment plus alors que la population s'interroge toujours sur cette crise et que les rumeurs vont bon train.

Côte d'Ivoire- Grogne des soldats : Les précisions du gouvernement

Face à la généralisation des mouvements d’humeur constatés dans différents corps d’armées revendiquant leur prise en compte dans le paiement de prime aux mutins décidé par le Gouvernement après les violentes manifestations en début d’année, le gouvernement a tenu à faire des précisions ce mercredi au terme du traditionnel Conseil des ministres.

Côte d'Ivoire: La situation se complique gravement pour Alassane Ouattara

Mutineries dans l’armée, grève des fonctionnaires, chute des cours du cacao, échec de la réconciliation nationale… Le président ivoirien fait face à une instabilité croissante dans son pays. Le mouvement des militaires réclamant bruyamment, avec leurs armes, le paiement de leurs primes ECOMOG et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail est loin d’être un simple feu de paille.

Le braquage de la Côte d'Ivoire

La réconciliation politique , la mobilisation de la société civile comme remparts de la démocratie pour dire non au braquage de la République , et prévenir la déstabilisation.

Un accord a été annoncé vendredi 13 Janvier vers 21:30 à Bouaké. Aussitôt après l'annonce presque tout le monde avait oublié le stress et l'angoisse , qui avaient envahi la population pour commencer à poser des questions.

Pages

S'abonner à RSS - Alassane Ouattara