Back to top

Suppression du visa d'entrée pour les Béninois au Kenya

Vendredi, 19 mai, 2017
© Sercom APRnews Photo Suppression du visa d'entrée pour les Béninois au Kenya

Les relations entre le Kenya et le Benin se fluidifient. C’est officiel, les béninois désirant de se rendre au Kenya n’ont plus besoin de visa. Cette décision du président Kenyan Uhuru Kenyatta a été annoncée, en fin de semaine dernière à Cotonou, par le ministre béninois des Affaires étrangères et de la coopération. Signe que de plus en plus, l’Afrique s’achemine vers une levée de ses frontières pour la libre circulation des personnes et des biens.

L’annonce est venue du ministre béninois des Affaires étrangères qui accompagnait le chef de l‘État béninois pour une visite de travail de trois jours au Kenya en compagnie. De retour au Bénin, il a informé ce vendredi que le président kényan Uhuru Kenyatta a décidé de la suppression du visa pour tout Béninois désireux de se rendre au Kenya.

Les deux pays à travers leurs Ministres des Affaires Étrangères s’apprêtent à finaliser l’accord en définissant clairement les modalités. Cette mesure est en réalité une réciprocité du Kenya à l‘égard du Bénin dont le chef de l‘État Patrice Talon a décidé en février 2017 dernier de supprimer les visas pour les ressortissants de 31 pays, dont le Kenya, pour un séjour de moins de 90 jours, précise « Africanews ».

Le fait de faciliter les entrées et les sorties entre les États africains permettrait selon ces leaders, la mobilité des talents et la multiplication des opportunités commerciales. Le Rwanda est un exemple éloquent dans ce sens. La suppression des visas pour bon nombre de ressortissants africains dans ce pays a eu un impact considérable sur le tourisme, l’investissement et la compétitivité économique.

Cette décision salutaire du président kenyan, épouse en tout cas parfaitement l’appel de la BAD qui recommande, dans son rapport intitulé « Africa Visa Openness » publié en 2016, aux dirigeants et décideurs politiques africains d’œuvrer pour aider les Africains à se déplacer librement. Cette recommandation vient en appuyer l’appel de l’Agenda 2063 visant à supprimer l’obligation de visa pour tous les Africains d’ici à 2018.

Articles récents - Actualités