Back to top

L’OCP et Dangote Group s’associent pour la construction d’une plateforme de production d’engrais

Mercredi, 7 décembre, 2016
© Sercom APRnews Photo L’OCP et Dangote Group s’associent pour la construction d’une plateforme de production d’engrais

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) et le conglomérat nigérian Dangote Group ont signé, le 2 décembre, un accord portant sur la construction d’une plateforme de production d’engrais qui sera alimentée en énergie par le gaz nigérian et en phosphates par l’OCP.

Pour parvenir à ce résultat, l’OCP et Dangote Group procéderont à la mise en commun de leurs usines de production en construction, respectivement, à Jorf Lasfar au Maroc et à Lekki Free Zone au Nigéria, au sein d’une joint-venture dont l’actionnariat sera détenu par les deux associés. Près de 2,5 milliards $ ont déjà été engagés, par les deux groupes, dans la construction de ces unités qui devraient, selon Mustafa Terrab, président de l’OCP, s’achever « dans probablement un an et demi ».

La nouvelle joint-venture édifiera, par la suite, une usine d’engrais qui sera implantée au Nigéria, avec une capacité de production initiale de 1 million de tonnes d’engrais par an, dès 2018. Cette capacité pourrait être portée à 2 millions de tonnes d’engrais, à terme.

Selon Aliko Dangote, pdg de Dangote Group, l’infrastructure sera la plus grande usine de production d’urée d’Afrique et la deuxième plus grande au monde. Elle permettra d’améliorer les revenus du gouvernement nigérian, de créer des emplois, d’accroître le rendement agricole par hectare et d’augmenter la contribution du secteur agricole au PIB national.

Pour rappel, le partenariat entre l’OCP et le géant nigérian vient confirmer l’offensive du groupe marocain dans le secteur des engrais en Afrique. L’office a déjà conclu un accord de construction d’une usine d’engrais en Ethiopie, d’un coût total de 3,7 milliards $. Il prévoit, par ailleurs, installer 14 filiales sur le continent africain.

Avec Agence Ecofin

Articles récents - Industrie