Back to top

Le ministre Billon dit être "certain que le prochain gouvernement sera à la hauteur des enjeux du pays"

Samedi, 9 janvier, 2016
© Sercom APRnews Vendredi 24 Janvier 2014. Abidjan. Auditorium de la Caistab. Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME (MCAPPME), Jean-Louis Billon a échangé les voeux du nouvel an avec les membres des structures rattachées a son departement

Peu après la dissolution, mercredi, du gouvernement dans lequel il occupait le poste de ministre de commerce, Jean-Louis Billon a dit être "certain que le prochain gouvernement sera à la hauteur des enjeux du pays".

"Je suis certain que le prochain gouvernement sera à la hauteur des enjeux du pays : consolider le redressement économique et parvenir à l’émergence", a écrit Jean-Louis Billon sur sa page Facebook.

" Le nouveau mandat du Président Alassane Ouattara est une chance pour la Côte d’Ivoire, sachons en profiter et restons mobilisés !", a-t-il ajouté. Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté , mercredi en fin de matinée, sa démission ainsi que celle de son gouvernement au Président Alassane Ouattara qui en a pris acte.

Dans l’après-midi, le Chef de l’Etat a renouvelé sa confiance à M. Duncan en le reconduisant à son poste de Premier et Chef de gouvernement. Il est chargé de proposer à M. Ouattara une nouvelle équipe dans les meilleurs délais. 

Président de la chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire de 2002 à 2012, Jean-Louis Billon a défendu les entreprises ivoiriennes et africaines. Il a été Conseiller économique et social en 2001, vice-président de la chambre régionale UEMOA en 2002 et vice-président pour l’Afrique de l’Ouest de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones en 2004. 

M. Billon a participé en 2004, avec quelques membres de la société civile ivoirienne réunis au sein de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI), à l’élaboration de scénarios qui devaient permettre au pays de sortir de la crise dans laquelle il était plongé depuis décembre 1999.

Il a ainsi lancé une campagne à travers l’Europe et les pays émergents et plaidé dans les locaux du MEDEF à Paris, pour le retour des investisseurs français en Côte d’Ivoire.

Source : RTI INFOS

Articles récents - Actualités