Back to top

France- Trafic de drogue : Le comédien Benoît Magimel présenté au parquet

Lundi, 18 septembre, 2017
© Sercom APRnews Photo France- Trafic de drogue : Le comédien Benoît Magimel présenté au parquet

A l’issue de sa garde à vue, le comédien de 43 ans doit être amené dans la soirée au palais de justice de Paris où il doit être présenté mardi matin à un magistrat du parquet. Il lui est reproché des faits d’"acquisition et usage de stupéfiants», selon la source judiciaire.

Selon une source proche de l’enquête, il pourrait faire l’objet d’une procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), le «plaider-coupable» à la française.

L’acteur a été interpellé alors qu’il empruntait en voiture à contre-sens une rue en sens unique, a indiqué une source policière, confirmant une information de Closer. Les policiers de la brigade anticriminalité du 4e arrondissement de Paris ont découvert de la cocaïne dans la voiture où le comédien se trouvait avec un autre homme, qui était toujours en garde à vue lundi soir.

"Là pour acheter des stupéfiants"

Au cours de sa garde à vue, Benoît Magimel «a admis qu’il était là pour acheter des stupéfiants» à l’homme, a ajouté la source proche de l’enquête. Si le comédien accepte la procédure de CRPC, le magistrat du parquet propose une peine qui doit ensuite être homologuée par le tribunal lors d’une audience publique. Son avocat Pascal Garbarini a refusé «d’évoquer les faits tant qu’une décision n’aura pas été prise à son encontre».

En juin, l’acteur avait été condamné en appel à 5 000 euros d’amende pour avoir renversé une piétonne l’an dernier à Paris et à 1 200 euros d’amende pour conduite sous l’emprise de stupéfiants en 2014, des peines plus lourdes qu’en première instance. A l’audience, il avait évoqué sa consommation de drogue.

Révélé à l’âge de 13 ans dans le film culte «La vie est un long fleuve tranquille» (1988), Benoît Magimel a remporté le Prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 2001 pour son rôle dans «La pianiste» de Michael Haneke. Il a obtenu en 2016 le César du meilleur acteur dans un second rôle pour «La Tête haute» d’Emmanuelle Bercot.

Articles récents - Culture