Back to top

Côte d'Ivoire : DJ Arafat et sa mère Tina Glamour règlent leurs comptes sur les réseaux sociaux

Vendredi, 19 mai, 2017
© Sercom APRnews Photo DJ Arafat et sa mère Tina Glamour règlent leurs comptes sur les réseaux sociaux

DJ Arafat et sa mère Tina Glamour règlent (encore) leurs comptes sur les réseaux sociaux. Fils et mère s’en sont donnés à cœur joie sur la page de First Magazine. Lisez plutôt !

« Je tiens à saluer tous les Ivoiriens et à les rassurer. Je vais bien. Je suis vivante contrairement à la rumeur qui m’a donné pour morte dans un accident de voiture.

Pour en venir à Ange Didier Houon dit DJ Arafat, je lui demande de lâcher ma vie.

Ces propos comme quoi il s’occupe de moi sont archi-faux. C’est un gros mytho. Sinon comment comprendre que tu t’occupes de ta mère et que tu ne saches pas où elle vit ? Pire, tu prends l’engagement de payer son loyer et depuis 6 mois tu ne donnes pas signe de vie au propriétaire.

D’ailleurs ce dernier attend toujours ses 620 mille FCFA. Je suis sa mère malgré tout et non une de ses copines. Par conséquent, je mérite le respect et la considération. Je n’accepterai plus d’être vilipendée par l’enfant que j’ai porté neuf mois et pour lequel j’ai consenti des sacrifices.

« TU ES RICHE POUR TES AMIS MAIS POUR MOI TU ES PAUVRE FINANCIÈREMENT, MORALEMENT ET SPIRITUELLEMENT »

Tu peux ne pas m’aimer mais respecte-moi et fais en sorte que les autres suivent ton exemple. Parce qu’au grand jamais tu ne pourras me dédommager des douleurs de l’enfantement et tout ce que j’ai enduré pour que tu sois aujourd’hui la star qu’on adule partout.

Si tu es DJ Arafat, c’est parce que Dieu a bien voulu que je sois ta mère et personne d’autre. Tu es riche pour tes amis mais pour moi tu es pauvre financièrement, moralement et spirituellement. Il a besoin de délivrance. Et qu’il sache que Valentine Logbo est sa mère avant de l’ouvrir.

Réponse du berger à la bergère

« Il faut comprendre que ma mère ne touchera jamais le volant tant que moi je vis. Parce que je ne veux pas courir demain comme j’ai couru pour mon père. Et même si je dois prendre une voiture pour ma mère, ce n’est pas à quelqu’un de décider, mais à moi de le faire.

Lorsque ça sera bon, maman aura une voiture avec un chauffeur. Je m’occupe d’elle. Tout ce que je ne veux pas de ma mère, c’est de la voir dans les endroits que je fréquente, tels que les boîtes de nuit et autres.

Ça ne m’intéresse pas qu’elle vienne pour me voir, si c’est le cas. C’est une grande dame et elle a fait son temps. Elle n’a donc pas besoin de se retrouver dans les coins des jeunes »

Articles récents - Culture